En Europe, l'avionneur Airbus s'effondrait de 11%, IAG, maison mere de British Airways, de 10,5% et Roll-Royces, qui fabrique des moteurs d'avions, de plus de 12%.